Français

mardi 10 juillet 2018
par  Emmanuelle BOYER, Hugues Amalric

Entrée vers les dossiers de fichiers par le côté français du projet

SEQUENCE PEDAGOGIQUE français/seconde « SCIENCES ET SCIENCE-FICTION »
Projet AstroDuclaux 2017-2018

  • OBJETS D’ÉTUDE :
    • Genres et formes de l’argumentation, XVIIème et XVIIIème siècles
    • Le roman et la nouvelle au XIXème siècle.
  • PRESENTATION :

    Le projet AstroDuclaux 2017-2018 : Destination Saturne en compagnie des Cassini permet en cours de français d’inviter les élèves à une réflexion sur les relations entre la littérature et la science. La revendication d’indépendance du discours littéraire d’un côté, l’effort de formalisation sur lequel s’est construit la science moderne de l’autre ont en effet conduit à construire des clivages et des représentations que l’on peut essayer de mettre en perspective et de dépasser.

    Un ouvrage récent sur le rôle scientifique de la fiction littéraire au XVIIème siècle ainsi qu’un numéro de la Nouvelle Revue Pédagogique permettent d’approfondir ces questions et ont nourri le travail présenté ici comme celui des années précédentes :
    - Frédérique AÏT-TOUATI, Contes de la Lune. Essais sur la fiction et la science modernes, Nrf essais, gallimard, 2011 ;
    - Nouvelle revue Pédagogique N° 36 de septembre 2009, Nathan : dossier et séquences pédagogiques "De la science à la littérature".

    Pour le français, le projet AstroDuclaux prend essentiellement la forme de travaux interdisciplinaires autour de textes de science-fiction, nouvelles et extraits de roman, qui permettent de s’associer aux autres matières pour aborder l’astronomie. Ces travaux sont préparés et accompagnés par une séquence pédagogique menée en cours de français qui permet de replacer le genre de la science-fiction dans l’histoire littéraire et d’élargir la réflexion sur les liens entre science et discours littéraire, notamment fictionnel.

    Cette séquence s’inscrit dans deux des objets d’étude de la classe de seconde, le premier portant sur le roman et la nouvelle, pour lequel elle permet d’élargir le travail prescrit sur le réalisme et le naturalisme au XIXème siècle, le second concernant les genres et formes de l’argumentation à travers notamment l’essai et le conte philosophique.

    Plus largement, cette séquence et ce projet répondent à la finalité de construire et enrichir une culture littéraire ouverte sur d’autres champs du savoir et sur la société ainsi qu’à la recommandation de faire lire aux élèves, dans le cadre des groupements de textes ou dans celui des projets culturels de la classe, des textes appartenant à la littérature contemporaine.Elle est prolongée, avec certains des élèves qui poursuivent, l’année suivante, en première scientifique, par une séquence sur le roman Des Eclairs de Jean Echenoz, paru en 2010, décrit par son auteur comme une « fiction sans scrupules biographiques [qui] utilise […] la destinée de l’ingénieur Nikola Tesla » et qui permet de poursuivre le travail sur les liens entre littérature et sciences.

    La séquence part de ce qu’on pourrait considérer comme la naissance de la science-fiction avec des auteurs historiques comme Verne, Wells ou Poe pour aller jusqu’à des auteurs plus récents (Clarke, Bradbury) et même contemporains (Nagata). Mais il s’agit aussi d’aborder le genre avec les figures plus classiques que sont Voltaire, Fontenelle ou Maupassant. L’objectif est d’étudier, à travers ces auteurs, quelques unes des formes que peut prendre le discours littéraire sur la science : vulgarisation mais aussi merveilleux scientifique, prétexte fictionnel ou encore réflexion philosophique.

    Chacune des séances est accompagné d’un questionnaire, dans certains cas donné comme travail préparatoire, dans d’autres servant de fil conducteur à la séance (dans le cas de la séance 3 sur Micromegas, un simple plan d’étude possible est indiqué). Certaines de ces séances ont été menées en classe entière, d’autres, au moins en partie, dans le cadre de modules en groupes (séances 2 et 4).

    Le travail de la séquence trouve son aboutissement dans la lecture de la nouvelle d’Arthur C. Clarke, « Saturne levant », qui fait l’objet d’un travail interdisciplinaire en MPS. Cette étude est prolongée par la lecture cursive d’une autre nouvelle de science-fiction sur Saturne.
  • DEROULEMENT :
    • SÉANCE 1 / Lecture analytique d’une nouvelle de Maupassant, "L’Homme de Mars" (1887) : de l’hésitation fantastique à la « fiction scientifique », la naissance de la science-fiction.
      LIEN vers le fichier "L’homme de mars notes et questions"
    • SÉANCE 2 / Étude d’un corpus : le Martien comme figure de l’altérité dans la littérature de science-fiction.
      • Méthode de la question transversale (comparer la manière dont les Martiens sont mis en scène et la vision qu’en donne chaque auteur) à partir d’un corpus type bac :
        • Wells, La Guerre des Mondes, 1898 ;
        • Renard, Sur la Planète Mars (nouvelle intégrale), 1939 ;
        • Bradbury, Chroniques martiennes, 1950.
      • Devoir maison (écriture d’invention) : rencontre avec les Martiens.
        LIEN vers fichier "Figures de Martiens textes"
    • SÉANCE3 / Lecture analytique de l’incipit de Micromegas (1752) de Voltaire : avant la science-fiction, le merveilleux scientifique.
    • SÉANCE4 / Étude d’un corpus sur la lune : le « roman de la lune », diverses manières de mêler science et fiction.
      • Verne, De la Terre à la Lune, 1865 : l’histoire de la conquête scientifique et littéraire de la lune ;
      • Verne, De la Terre à la Lune (deuxième extrait) : la vulgarisation scientifique ;
      • Fontenelle, Entretiens sur la Pluralité des Mondes, 1686 : le discours littéraire sur la science ;
      • Poe, Aventure sans pareille d’un certain Hans Pfaal, 1835 : la fiction scientifique.
        LIEN vers fichier "Roman de la Lune"
  • COMPLÉMENTS / travaux interdisciplinaires

Documents joints

F501COUFRALectureNouvelles2017
F501COUFRALectureNouvelles2017
F502COUFRAMicromegasTexte
F502COUFRAMicromegasTexte
F503COUFRARomanDeLaLune
F503COUFRARomanDeLaLune
F503COUFRARomanDeLaLune
F503COUFRARomanDeLaLune
PDF - 513.7 ko
PDF - 513.7 ko

Contact

IREM de Clermont-Ferrand

Directrice : Malika More

Tél. : +33 (0)4 73 40 76 95

Directeur adjoint : Nicolas Billerey

Tél. : +33 (0)4 73 40 71 12

Secrétariat : Françoise Toledo

Tél. : +33 (0)4 73 40 70 98

Chargée de mission : Aurélie Roux

Webmestre : webmestre