Réponses au questionnaire vrai/faux d’autoévaluation

mercredi 10 février 2016
par  Pierre Pelletier

PAGE EN COURS D’ÉLABORATION

Retour à la partie scientifique

Retour aux questions

Vrai/faux sur l’apport scientifique

  1. Un programme est un ensemble d’instructions.
    Vrai. Il sert à faire accomplir à la machine une tâche spécifique.
  2. Quand on parle de langage de programmation, on désigne l’anglais qui est la langue utilisée par les informaticiens pour communiquer entre eux.
    Faux. Bien que l’anglais soit la langue utilisée par les informaticiens pour communiquer, on désigne par langage de programmation un langage créé pour pouvoir donner des ordres à la machine.
  3. L’homme et la machine ont une intelligence similaire.
    Faux. La machine est très intelligente dans le sens où elle peut suivre des ordres de manière rigoureuse et elle peut faire des calculs très rapidement. Cependant, elle n’a notamment aucune idée de ce qu’elle réalise et n’est pas capable d’adaptation.
  4. Il y a de nombreux langages de programmation.
    Vrai. En effet, les langages de programmation peuvent différer par leurs spécialisations dans certains types de tâches, par leurs compatibilités avec les différents types de machine (ordinateurs, consoles, robots...) et par leur logique sous-jacente. Ils sont donc très nombreux.
  5. Les langages de programmation ont un vocabulaire très riche.
    Faux. Le vocabulaire est restreint à quelques instructions de base, cependant, la manière de les combiner donne des possibilités infinies.
  6. Il faut être très rigoureux pour écrire un programme correct.
    Vrai. La rigueur est une qualité essentielle de l’informaticien.
  7. Il faut bien connaître la sémantique des instructions.
    Vrai. C’est ce qui permet de comprendre le résultat d’une ligne de code ou du programme ou du programme tout entier.
  8. L’écriture musicale et les langages de programmation ont finalement une structure assez similaire.
    Vrai. Ils ont tous deux un vocabulaire restreint, des règles de syntaxe strictes qui permettent malgré tout des possibilités infinies.
  9. Une fois que l’on a écrit un programme, l’ordinateur peut l’exécuter immédiatement.
    Faux. Il est nécessaire de le convertir en binaire via le biais de compilateurs.
  10. Dans un ordinateur, toutes les données sont ultimement écrites sous forme binaire.
    Vrai.
  11. Tout comme les logiciels de traduction du français vers l’anglais présents sur Internet, les compilateurs font beaucoup d’erreurs.
    Faux. Un compilateur bien écrit ne fera jamais d’erreurs en compilant un programme car au contraire des langages humains, les langages de programmation ont une syntaxe très bien définie évitant toute ambiguïté.
  12. Les langages de haut niveau sont des langages seulement utilisables par des informaticiens ayant suivi une longue formation.
    Faux. Un langage de haut niveau est un langage de programmation conçu pour être relativement proche des langages humains (souvent l’anglais) de par sa structure et sa compréhension, ce qui permet une programmation plus aisée.
  13. Le langage Turing-complet est un langage idéal hypothétique que les chercheurs tentent d’approcher.
    Faux. Un langage Turing-complet est un langage avec lequel on peut exprimer n’importe quel algorithme, l’existence d’un tel langage a été prouvé par Turing en 1936. De nos jours, la plupart des langages utilisés sont Turing-complets.
  14. Un langage très expressif est un langage avec beaucoup de vocabulaire.
    Faux. Les langages les plus expressifs sont les langages Turing-complets, or être Turing-complet ne requiert pas une grande variation dans le vocabulaire, mais en fait juste la possibilité de réaliser les 4 opérations élémentaires ainsi que des tests logiques et des répétitions (en simplifiant un peu.).
  15. Les langages de programmation diffèrent grandement par leurs logiques sous-jacentes appelées paradigmes.
    Vrai. Cela va influer sur différentes caractéristiques comme la longueur du programme, la difficulté à l’écrire ou encore le temps d’exécution de celui-ci.
  16. Il est important de bien choisir le paradigme utilisé.
    Vrai. En effet, comme on vient de le dire, cela peut grandement changer la difficulté à écrire un programme ou sa rapidité.
  17. Si le paradigme n’est pas adapté à notre programme, cela va créer des bugs dans le programme informatique.
    Faux. Il n’existe pas de réelles incompatibilités entre un type de programme et un paradigme, mais seulement un ajout de difficultés.
  18. Les langages de programmation sont une notion accessoire de l’informatique.
    Faux. Ils sont essentiels car ce sont eux qui nous permettent d’assigner des ordres complexes aux ordinateurs et autres machines électroniques.
  19. Le domaine des langages de programmation est encore l’objet de recherches.
    Vrai. Il existe encore de nombreux enjeux comme la création de langages adaptés aux nouvelles technologies arrivant sur le marché ou de langages plus simples d’utilisation.

Vrai/faux sur la partie pédagogique

  1. La séance demande beaucoup de matériel, même pour une séance d’informatique.
    Faux. En réalité, le seul matériel nécessaire est une pile de gobelets, ce qui est un investissement très faible par rapport à du matériel informatique. De plus, la séance peut facilement se faire dans la salle de classe normale.
  2. Pour être capable d’écrire un programme pour construire une pyramide, il faut l’aide du professeur.
    Faux. Les élèves sont répartis en groupes indépendants et cela suffit de façon générale.
  3. La séance permet de montrer de manière simplifiée comment on peut créer des programmes.
    Vrai. Le langage Gobot utilisé tout au long de la séance est conçu pour montrer les principales caractéristiques des langages de programmation, qui sont à la base de l’informatique.
  4. Les enfants peuvent savoir si ils se sont trompés, et à quel moment.
    Vrai. Un des objectifs de la séance est justement de leur faire travailler cette compétence. En effet, si l’élève-robot effectue son rôle correctement (ne corrige pas le code inconsciemment), les enfants peuvent voir à quelle étape il y a une erreur et peuvent même la corriger.

Retour aux questions

Retour à la partie scientifique


Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Les projets de programmes de mathématiques au collège (CFEM)

La Commission Française pour l’Enseignement des Mathématiques a publié une page dédiée, qui contient des analyses et des commentaires.

http://www.cfem.asso.fr/actualites/...